geek
Publié le - 984 visites -

Projet Informatique : Quelle est la différence entre un MOA (Maître d’ouvrage) et un MOE (Maître d’œuvre) ?

Dans un projet informatique, il y a deux principales fonctions : celle du maître d’ouvrage et celle du maître d’œuvre ou chef de projet web. Si en apparence, les deux sont assez similaires, en réalité, ce sont deux postes totalement différents.

Le maître d’ouvrage ou MOA

Dans un projet informatique, c’est ce MOA qui détermine les besoins et ce qu’il faut réaliser afin de livrer un produit conforme aux requêtes du client à la date convenue. Dans ce contexte, c’est lui qui définit les buts, les durées de réalisation et de livraison, ainsi que le budget nécessaire. La méthodologie SCRUM le désigne également sous la dénomination de Product Owner. C’est donc à ce maître d’œuvre qu’incombe d’exprimer les attentes. Il est aussi possible de faire appel à un maître d’ouvrage délégué ou AMOA pour assurer le pilotage d’un projet informatique. Il est d’ailleurs, capable d’assurer une telle responsabilité de par ses compétences. Un chef de projet fonctionnel peut effectivement endosser cette responsabilité. Cet AMOA est le poste qui connecte le maître d’ouvrage au maître d’œuvre. Il s’assure que les besoins énoncés par le MOA soient bien assimilés par le MOE. Pour se faire, il va exprimer chaque besoin sous forme de fonctionnalité. Pour réaliser cette expression, l’AMOA va concevoir des interfaces et rédiger un cahier de charges spécifiant chaque fonctionnalité. En plus de toutes ces responsabilités, l’AMOA soutient aussi le MOE sur l’aspect technique de tout le projet informatique en question.

Le maître d’œuvre ou MOE

Cette personne est celle qui s’assure que le projet soit réalisé dans les délais convenus et suivant la qualité et le budget spécifiés. Il détermine les méthodes à utiliser pour une réalisation optimale. C’est soit le directeur technique comme le chef de projet technique, le chef de projet web ou le développeur qui endosse cette responsabilité.

Pour éviter des éventuels désaccords qui peuvent porter atteinte au projet tout entier, le maître d’œuvre devra apprendre à rester dans les limites de ses attributions et ne pas empiéter sur celles du maître d’ouvrage.

Laissez votre commentaire à propos de cet article